L’humain est un joueur !

L’humain est un joueur !

Je joue, tu joues, nous jouons !

Helpy développe pour tous des solutions ludiques et stimulantes afin de recréer un environnement sympathique et apaisé dans le quotidien du duo aidant/aidé.
Avec toute notre énergie nous cherchons à créer des jeux qui soient à la fois ludiques, jolis, ergonomiques et stimulants.
Avant le confinement toute l’équipe Helpy a testé en petit groupe son prototype au sein de l’accueil de jour du SMD Lyon. Nombre de personnes invitées à jouer nous ont fait un premier accueil assez réticent sur le fait de s’amuser avec leur proche malade.
Mais quelle bonne surprise de constater qu’au bout de quelques minutes, sourire, rire et plaisir étaient au rendez-vous. Leur instinct à jouer, parfois enfoui sous les soucis et la charge mentale a refait surface pour notre plus grand bonheur.

Depuis la nuit des temps, l’être humain est un joueur : 
UN HOMO LUDENS.

L’acte de jouer est source de plaisir, de socialisation, de stimulation dès le plus jeune âge.
Le jeu est dénué de tout intérêt matériel et de toute utilité, il s’accomplit en tout lieu et en tout temps, se déroule selon des règles données, dans une ambiance de plaisir et d’enthousiasme, et suscite, dans la vie, des relations de groupes.
Depuis le jeu de Go en passant par les échecs et les divers jeux de cartes, l’homme a toujours été joueur et aime y passer du temps.
Par le jeu on peut s’instruire, on résout des problèmes, on s’évade. 
Le jeu peut servir des actions diverses et variées et permet de créer une interactions entre les personnes.

C’est pourquoi Helpy développe une solution de party games (plusieurs mini jeux ludiques et rapides) adaptés, ludiques et extrêmement ergonomiques.
Après avoir interroger des aidant.e.s, comme vous et nous, le constat est sans appel :
Oui, les aidant.e.s cherchent des solutions pour accompagner leurs proches fragilisés et oui ils sont prêts à se divertir avec eux si les jeux sont sympathiques et offrent de vrais moments de plaisir.

Alzheimer et le jeu

Dans le cas de pathologies neuro-dégénératives de type Alzheimer et maladies apparentées, la stimulation par le jeu est fortement recommandée.
Selon le Dr Harrison, psychologue à l’Imperial College de Londres, les jeux visant spécifiquement les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer pourraient aider à retarder l’apparition de la maladie, ralentir sa progression ou tout du moins fournir un protocole de test qui permettrait de mesurer leur efficacité.

Les jeux pourraient être un moyen d’aborder les différents domaines cognitifs que la maladie affecte :
– la capacité à élaborer une stratégie : Mémoire de travail
– la capacité à utiliser les informations et les compétences stockées : Mémoire épisodique
– la capacité à se souvenir d’un évènement passé
– la rapidité de réaction aux évènements

Plusieurs serious games existent, mais un gros travail reste à faire sur l’aspect ludique et ergonomique de ces solutions. Helpy explore tous ces aspects pour rendre sa solution la plus appropriée aux besoins des aidants.

Pour en savoir plus sur les mystères de la fonction sociale du jeu, nous vous recommandons l’essai intitulé « Homo Ludens » de Johan Huizingua,(1872-1945), historien néerlandais ayant acquis une stature internationale, grâce à l’ouverture de sa discipline à la vision anthropologique.
Dans cet essai, il montre que le jeu est un facteur fondamental de tout ce qui se produit au monde.

Et vous, vous êtes joueur?
Venez tester notre prototype lors de nos futurs ateliers jeux (à la fin du confinement) !
Inscrivez-vous à notre newsletter! pour connaitre les dates des futurs ateliers de jeux

S’inscrire à la newsletter

Tweetez
Partagez
Partagez